La fin de la guerre en Afghanistan : Quel impact pour l’OTAN et les rivalités entre grandes puissances ?

Le retrait d’Afghanistan a soulevé de nombreuses questions tant à Washington qu’au sein des capitales alliées. Quel fut l’impact de ce retrait sur les dynamiques de coopération au sein de l’OTAN ? Nous savons que la décision de l’administration Biden d’opérer un retrait unilatéral a créé des tensions au sein de l’alliance. Le Royaume-Uni et la France ont notamment exprimé leurs frustrations et ont tous deux conclu qu’ils étaient trop dépendants des États-Unis pour assurer leur sécurité. Plus largement, que signifie pour l’OTAN la fin de la guerre afghane ? Est-ce la fin des « out of area missions » pour l’organisation ? Le retrait américain pose aussi la question des rivalités entre grandes puissances. Est-ce que ce retrait est perçu par Pékin et Moscou comme une preuve de plus voulant que les États-Unis soient en déclin ? Cinq mois après le retrait, la Chine et la Russie ont-elles profité du départ américain pour accroître leur influence et faire des gains géostratégiques en Asie centrale ? Ces questions sont au cœur de ce colloque organisé par le Réseau d’analyse stratégique en partenariat avec l’Institut militaire de Québec.

Date

Vendredi 21 janvier 2022

Heure

Montréal (UTC-5)‎
De 09:30 à 15:40

Lieu En ligne

Zoom
Inscription gratuite

Centre for International and Defence Policy (CIDP) Université du Québec à Montréal (UQAM) Le Ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes